8Pour un voyage de longue durée, je pense que la question financière n’a pas le choix de se poser. Il est réaliste quand on part une ou deux semaines de prendre congé, de profiter à 100 % sans trop se priver et sans s’inquiéter de son budget… Mais lorsqu’on souhaite partir six mois, un an ou plus, il faut établir un plan, se questionner sur les objectifs, ambitions, possibilités.

Comme on voudrait partir assez longtemps une fois le bus @Skoolie_Horizon converti, nous avons discuté et réfléchi beaucoup à la question. J’ai décidé de vous partager mes pistes de réflexions sur la préparation financière avant départ.

transformation skoolie vanlife

Les rénovations du bus @skoolie_horizon vont bon train!

 

Économiser

 

Mon premier réflexe a été de me dire qu’il fallait qu’on économise. C’est vrai que c’est une bonne idée, mais sur le court terme, ça veut quand même dire de se priver beaucoup pour profiter plus tard et c’est plus facile à dire qu’à faire. Encore, économiser pour un voyage d’une ou deux semaines, c’est réaliste, mettre un peu d’argent de côté pour des vacances, c’est une chose. Cependant mettre de l’argent de côté pour un an, ce n’est pas si simple. Donc, à moins que vous ayez économisé depuis très longtemps, que votre salaire soit vraiment plus élevé que vos dépenses et qu’il vous soit possible de mettre de côté rapidement ou que vous ayez une jolie somme de côté d’un héritage ou autre…. je pense qu’il faut avoir plus d’une stratégie et ne pas compter que sur les économies.

Économiser, quand on ne peut augmenter ses revenus, veut aussi dire faire des changements et parfois accepter de se priver ou revoir ses priorités. Par ici, on est passé de deux loyers à habiter ensemble, qui était une étape logique dans nos vies (qui aurait pu aussi être considéré la colocation dans le cas d’une personne seule), c’est réviser les services qu’on utilise, se désabonner de ce qui n’est pas essentiel, revoir les fournisseurs pour des options moins chères. C’est faire attention à son épicerie et sa consommation d’alcool. Cuisiner plus et moins de resto.

Bref, c’est se discipliner aussi. Un bon temps pour se mettre au slow living, et ne pas surconsommer. 😉

 

Investir

 

Admettons que par plusieurs actions du point ci-haut, vous arriviez à économiser un beau 450$ par mois. Ce n’est pas rien ! Vous pouvez le geler dans un compte et vous assurer que ça ne bouge pas... ou vous pouvez l’investir et espérer que ça monte !

Évidemment, il faut faire attention car investir comporte aussi ses risques. Un bon conseiller financier pour vous éclairer est selon moi la meilleure manière de débuter. Encore une fois, ce truc à lui seul ne risque pas d’être suffisant surtout si c’est pour du court terme. Il faut avoir une vision à long terme généralement quand on investit.

autobus jaune skoolie

@isabelle jetté photographie

 

Avoir un revenu passif

 

Bon, là je commence à entrer dans les stratégies à plus long terme et plus adaptées à un long voyage, à mon avis. C’est quoi un revenu passif? Notre bon vieux Wikipédia répond : ‘’Un revenu passif est une forme de revenu qui représente un flux de trésorerie perçu sur une base continue qui demande un minimum ou aucun effort de suivi de la part de son bénéficiaire pour le maintenir’’.

En gros, c’est quelque chose que tu mets en place qui te permet d’avoir des revenus qui rentrent sans avoir à y mettre du temps ou peu de temps après l’investissement de départ. Souvent, il y a de gros frais au départ ou beaucoup de temps à investir pour le mettre en place, mais ce que ça rapporte par la suite en vaut la peine.

Par exemple, on peut parler d’investissement immobilier (revenu sur les loyers), développement d’une application ou d’un site transactionnel (revenu sur le téléchargement, pourcentage à l’achat ou vente de pub qui rapporte sur le site). Je vous invite à vous renseigner sur les nombreuses possibilités ou à être créatif, qui sait, peut-être découvrirez-vous un talent spécial ou une idée de génie qui vous servira à long terme et pas juste pour le voyage.

 

Travailler à distance

 

Depuis 2020, le télétravail est devenu TELLEMENT possible. Soudainement, des entreprises n’ont eu d’autres choix que de le permettre et le favoriser. Beaucoup comptent conserver la possibilité du télétravail dans le futur. C’est donc vraiment génial pour ceux qui souhaitent partir longtemps !

On s’entend que quand tu pars en vacances, tu n’apportes pas ton télétravail avec toi pour ta petite semaine de congé. Mais voyager un an ne veut pas dire un an de congé en vacances. C’est une belle grande aventure qui devient un mode de vie temporaire et qui requiert de travailler un peu, oui pourquoi pas. Travailler pour un employeur flexible, ou idéalement à son compte afin de faire ses propres horaires et ainsi profiter au maximum du meilleur des deux mondes.

photographe isabelle jetté au travail
édition de photos

Faire de l’édition de photo est une partie de mon travail que je peux facilement faire sur la route.

Troc

 

Rencontrer des gens, ça fait généralement partie des voyages. Ne pas découvrir que de nouveaux lieux, mais aussi des nouvelles personnes, des mœurs, des modes de vie, de la culture.

Se mêler à cet univers pour le vivre vraiment, c’est tellement enrichissant. Il existe plusieurs manières de non seulement se mêler aux gens et apprendre avec eux, mais d’économiser. Gérer sa dépense sur la route, c’est aussi important.

De bons exemples relativement connus sont le couchsurfing ou le woofing. Le woofing plus particulièrement repose sur l’échange. Il faut donc être prêt à s’investir, à participer, à échanger. Si vous avez la possibilité de faire quelques arrêts logés, nourris, pourquoi pas ?

agriculture
agriculture

Le woofing offre des opportunité de travail-échange dans des fermes biologiques. En échange d’une demi-journée de travail à aider aux travaux de la ferme, les WOOFEURS sont logés et nourris tout au long de leur visite.

@isabelle jetté photographie

 

 

Alors voilà !

Je vous souhaite de rêver grand, de voyager loin, sans vous ruiner. 😉

Isabelle Jetté

Je suis la fondatrice de Isabelle Jetté Photographie. J'écris comme je photographie, avec ma touche de magie et avec mon cœur les beaux humains, les émotions et les beautés de la vie qui s'offre à nous. J'aime le slow living, jouer dehors, les patates 🥔 (qui n'aime pas les patates?). Je suis une fille rêveuse qui a toujours mille et un projets en tête. D'ailleurs, avec mon copain on travaille sur la transfo d'un skoolie dans le but de vivre l'expérience Vanlife et j'anime notre Instagram.

Leave a comment

Comments will be approved before showing up.


Also on the Blog

8 ways to wear our multifunctional neck warmer
8 ways to wear our multifunctional neck warmer

by Marie-Eve Bournival-Paré 3 min read

I’ve always believed that choosing versatile apparel is a way of consuming responsibly. By ensuring that clothing is versatile and adaptable to a range of situations, we not only meet our needs, but we maximize our clothes’ use to eliminate unnecessary expenses. A versatile wardrobe is both more economical and ecological!
Read More
How to transform our multifunctionnal neck warmer into a beanie
How to transform our multifunctionnal neck warmer into a beanie

by Marie-Eve Bournival-Paré 1 min read

I love this way of using our neck warmer, especially when I pair it with our infinity scarf! How do you turn a neck warmer into a beanie, you ask? By following the 4 easy steps described below.
Read More
New Fall and Winter 2022 Arrivals:  Our Comfy, Cozy and Comforting Clothing
New Fall and Winter 2022 Arrivals: Our Comfy, Cozy and Comforting Clothing

by Marie-Eve Bournival-Paré 4 min read

A bunch of new arrivals have landed in the shop as part of the Fall & Winter 2022 collection. In this post, I walk you through our newest and comfiest clothing items that are sure to keep you cozy on chilly days!
Read More
x