7 solutions pour diminuer l'impact environnemental de ta lessive


Savais-tu que, de tout le cycle de vie d’un vêtement, l’étape de l’utilisation d'un vêtement (lavage, séchage en machine et repassage), représente 38 % de son l’impact environnemental [1] C’est énorme! 

C'est donc près de la moitié de l'impact environnemental qui est sous la pleine responsabilité du consommateur. Puisque notre comportement d’utilisation dans le cycle de vie d’un vêtement a de si grandes répercussions sur l’environnement, voici 7 solutions pour t'aider à diminuer l'impact environnemental de ta lessive.

1) Laver moins souvent nos vêtements

Je serais prête à parier que ça t'est déjà arrivé de porter un vêtement quelques heures seulement et de le mettre directement au panier à linge. Nos vêtements se salissent, mais à quel point sont-ils vraiment sales ? Laver moins souvent nos vêtements ménage l'usure des fibres causée par le frottement dans le lavage, car les lavages trop fréquents usent les fibres prématurément. En point bonus, tu perds moins de temps à faire la corvée de lessive !

Une simple tache sur un vêtement ne lui mérite pas nécessairement un lavage complet. Ta sauce à spaghetti a pris d'assaut ton chandail à peine porté ? Hop ! du savon et de l'eau directement sur la tache, un peu de jus de bras et voilà le tour est joué.

Et les odeurs ? Si ça se trouve en ayant porté ton linge seulement quelques heures, il ne sent peut-être même pas mauvais. Peut-être même qu'il sent bon, car il sent encore ton déodorant. Okay, tu es allé t’entraîner et tu as sué ta vie, je peux comprendre que tu veux laver ton chandail même s'il a été porté pendant une courte période de temps. Tout est une question d'évaluation. Demande à ton nez ce qu'il en pense ! Parfois, pour enlever les odeurs cela peut être suffisant d'accrocher ses vêtements pour les faire aérer.

Pour ceux qui se soucieraient des bactéries, seulement les professionnels de la santé devraient laver leurs vêtements tous les jours puisqu'ils sont en contact avec des bactéries et virus [2]. Autrement, les robes, les jeans, et chandails peuvent être portés plusieurs fois avant d'être envoyés au bac à linge.

2) Utiliser une machine à laver écoénergétique

Tu penses changer de machine à laver ?

Garde en tête que la consommation d'eau d'une machine varie en fonction de différents types de machines. En effet, une machine traditionnelle à chargement par le haut consomme en moyenne 150 litres d'eau par brassée, tandis qu'un lavage dans une machine à chargement frontal consomme entre 70 à 90 litres d'eau par brassée [3]. La différence entre les deux est en moyenne le double. Il y a de quoi faire réfléchir !

Aussi, tu peux rechercher un modèle certifié ENERGY STAR®, la marque des produits écoénergétiques au Canada. Les produits certifiés offrent un bon rendement énergétique et font l'objet d'essais avant d'être certifiés [4]. Ça peut valoir la peine. À toi de voir si cela répond à tes besoins.

Washing machine - Machine à laver

3) Démarrer la machine à laver seulement lorsqu’elle est pleine

Au Québec, chaque individu consomme 424 litres d'eau potable quotidiennement, ou l'équivalent de 5 piscines hors terre [5]. C'est de l'eau en titi ! Cette consommation est deux fois plus grande que celle des Européens et même presque 20 % de plus que la moyenne canadienne. De cette consommation d'eau, 20 % est attribué à la lessive et au nettoyage, ensuite, 30 % pour la toilette, 30 % pour le bain et la douche, et 10 % pour l'alimentation. Tout cela pour dire qu'en faisant une seule bonne brassée de lavage plutôt que deux petites, on économise beaucoup d'eau.

Cela évite de consommer de l'eau inutilement, et en plus cela te sauve une brassée de lavage à faire. En procédant ainsi, on diminue donc de moitié nos lavages, et par le fait même, notre consommation d'eau. N'oublions pas la consommation d'énergie, car la machine est en marche pendant tout ce temps.

4) Laver à basse température

Savais-tu que la consommation d'eau chaude représente environ 12 % de la facture énergétique dans une habitation ? Laver à l'eau froide avec une laveuse frontale te permet d'économiser environ 50 litres d'eau chaude comparativement à une laveuse à chargement par le haut [6]. C'est une bonne différence !

Aussi, laver à l'eau froide utilise 2 fois moins d'énergie qu'un lavage à 40°C [7]. Le chauffage de ton habitation et l'utilisation de l'eau chaude pour faire la lessive peuvent représenter plus de 70 % de la facture totale ! [8].

Bref, laver à basse température fait aussi baisser ta facture d'Hydro-Québec. De quoi se motiver à faire sa brassée à l'eau froide, si ce n'est pas déjà le cas.

Water - Eau

5) Utiliser des produits de lessive écoresponsables 

Des choix de produits à lessive, il en pleut ! Principalement, on veut que notre savon soit biodégradable. Pour limiter notre exposition aux produits toxiques, on peut choisir un produit à lessive qui contient un Ecolabel ou encore tu peux fabriquer ton propre savon ! Une option zéro déchet que j'aime beaucoup, c'est d'acheter du savon à lessive en vrac. De cette façon, on diminue notre consommation de plastique.

Il est important d'utiliser la bonne dose de savon, car si utilisé en trop grande quantité, certains savons peuvent se loger plus profondément dans les fibres, plus particulièrement dans des endroits plus difficiles à rincer, comme le col d’une chemise, une fermeture éclair ou la taille d’un pantalon. C'est non seulement du gaspillage de savon, mais cela peut causer des irritations pour la peau.  

Les parfums contenus dans les produits à lessive ne sont pas des atouts écologiques en plus d'être nocifs pour la santé humaine puisqu'ils contiennent des phtalates [9]. Avouons-le, quand ça sent bon, on trouve que ça sent propre. Pourtant, odeur n'est pas gage de propreté. On peut opter pour un savon sans parfum, et si tu veux vraiment ajouter une odeur, pourquoi ne pas essayer les huiles essentielles 

6) Renoncer au séchage en machine

Sur le site Internet d'Hydro-Québec, il y a un outil [10] super intéressant pour calculer la consommation d'énergie des électroménagers. Je suis allée faire le test pour voir concrètement à quoi ressemble la consommation d'énergie chez moi. Bien sûr, comme n'importe quel appareil domestique, le coût monétaire et énergétique varie en fonction de l'utilisation qu'on en fait, mais cette calculatrice permet de mieux comprendre notre consommation.

Verdict : selon l'outil, ma sécheuse consomme en moyenne approximativement 220 kWh par année (pour 100 heures d'utilisation). En revanche, ma laveuse à chargement vertical consomme 88 kWh par an. Ma sécheuse serait donc 2,5 fois plus énergivore qu'une laveuse à chargement vertical des années 2007 à 2012. Je ne pensais pas que la différence aurait été si grande!

J'ai aussi fait le calcul en regardant les fiches d'information de mes électroménagers, pour comparer. Ma sécheuse consomme 520 Kwh (pour 100 heures d'utilisation à haute température), et ma laveuse 180 Kwh, ce qui est quand même plus élevé que l'information recueillie avec l'outil.

En plus d'être énergivore, la sécheuse fait rétrécir tes vêtements favoris et abîme leurs fibres. Conséquemment, cela diminue leur durée de vie. Bref, tout mettre à la sécheuse n'est pas une solution durable. Comme alternative, on peut toujours opter pour la corde à linge, ou un support à linge.

7) Éviter de repasser

Comme le séchage en machine, la chaleur du repassage abîme les fibres du vêtement au long terme. Alors si ce n'est pas nécessaire, évite de repasser et opte plutôt pour des vêtements qui ne se froissent pas et qui ne nécessitent pas de repassage.

Bien ranger tes vêtements et avoir une garde-robe aérée peut t'aider à minimiser les plis sur les vêtements. Une chemise serrée entre deux vêtements dans une garde-robe beaucoup trop remplie a plus de chances de se retrouver fripée qu'un vêtement qui a de l'espace. Peut-être serait-ce une petite motivation pour faire un ménage de garde-robe qui est dû depuis longtemps ?

Changer ses habitudes, une étape à la fois !

Avec de la volonté (et du linge sale), il n'est pas si compliqué de diminuer son impact environnemental en changeant nos habitudes de consommation et d'utilisation de nos vêtements une étape à la fois. Choisis un point sur la liste que tu ne mets pas déjà en application, puis intègre-le graduellement à tes habitudes jusqu'à ce que ce soit un réflexe.

Mets-tu déjà en application certains trucs mentionnés plus haut ? Ou as-tu d'autres solutions à partager en commentaires ?

Sur ce, bonne lessive !

 

Sources:

[1] FAIR'ACT, «Cycle de vie d'un t-shirt», https://www.fairact.org/informer/cycle-vie-tshirt/

[2] La presse.  «Lavons-nous trop nos vêtements?», http://mi.lapresse.ca/screens/9fe88254-6c65-4486-9746-4ee8bc9e3c5a__7C___0.html

[3] Transition énergétique Québec, «Eau chaude», http://www.transitionenergetique.gouv.qc.ca/mon-habitation/conseils-pratiques/eau-chaude/#.WzWdwdVKjIU

[4] Ressources naturelles Canada, «ENERGY STAR pour les produits», http://www.rncan.gc.ca/energie/produits/energystar/12520

[5] CAA Québec. «Consommation d'eau dans la maison - Maison Écol'Eau», www.caaquebec.com/fr/a-la-maison/conseils/capsules-conseils/conseil/show/sujet/consommation-deau-dans-la-maison-maison-ecoleau/

[6] Transition énergétique Québec, «Eau chaude», http://www.transitionenergetique.gouv.qc.ca/mon-habitation/conseils-pratiques/eau-chaude/#.W0DTlNVKjIU

[7] Ademe, «Réduire sa facture d'électricité au quotidien», https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-reduire-facture-electricite.pdf

[8] Hydro-Québec, «Une question de...», http://bienvenue.hydroquebec.com/question/511/quelquun-ma-dit-que-cest-la-secheuse-qui-coutait-le-plus-cher-a-utiliser-est-ce-vrai-est-ce-que-secher-le-linge-coute-cher

[9] La Presse, «Nettoyants écologiques, les experts se mouillent», http://www.lapresse.ca/maison/renovation/renovation-verte/201205/23/01-4527798-nettoyants-ecologiques-les-experts-se-mouillent.php

[10] Hydro-Québec, «Calculer la consommation des électroménagers», http://www.hydroquebec.com/residentiel/espace-clients/consommation/outils/calculette-electromenagers.html

 



Related Posts


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published