Pourquoi j'ai choisi d'offrir des collections permanentes

Pourquoi j'ai choisi d'offrir des collections permanentes

par Marie-Eve Bournival-Paré September 10, 2018

Quand j'ai lancé ma compagnie en septembre 2017, une chose était certaine pour moi. Je n'allais pas faire comme « tout le monde ». En tout cas, pas comme les grosses compagnies.

Pas question de m'obliger à sortir une collection par saison, d'avoir vingt millions de styles par collection qui allaient automatiquement être out la saison suivante. Pas question d'appeler mes collections « automne-hiver 2018 ». Surtout, pas question de sauter dans ce moule que j'associais beaucoup trop à celui de la surconsommation.

Mon cheminement et mes questionnements m'ont amenés à faire certains choix pour ma boutique pour aller dans le sens de mes valeurs. Alors voilà, je vous explique pourquoi j'ai choisi d'offrir des collections permanentes dans ma boutique.

 

Des essentiels de garde-robe

Qu'on se le dise, des basics de garde-robe cela ne se démode pas. Qu'on choisisse un vêtement pour sa couleur neutre, qu'il s'agence avec la majorité de notre garde-robe, pour sa versatilité et les multiples usages qu'on peut en faire ou simplement parce que c'est un coup de cœur original que nous savons que nous allons porter souvent, un vêtement ne devrait pas être passé mode si rapidement, surtout si on l'a choisi avec soin. Nos essentiels, on les chérit, on en prend soin, et on veut qu'ils durent longtemps.

 

Donner des noms aux collections, plutôt que des dates

Lorsqu'est venu le temps de nommer mes collections, mon côté créatif avait envie de donner des noms qui m'interpellent et qui reflètent et font rayonner les valeurs de minimalisme, d'écoresponsabilité, de voyage et zéro déchet de l'entreprise. Mais encore plus que ça, je ne voulais pas associer un vêtement qui se veut indémodable et intemporel à une date, à une saison.

 

Une affirmation contre la fast fashion

Des indémodables, c'est tout simplement incohérent pour moi et incompatible avec le modèle de la fast fashion. Cela ne me fait pas de sens que des basics indémodables soient considérés comme out la saison suivante. C'est pourquoi selon moi, des collections avec des dates comme « automne 2018 » ou « printemps 2019 », ça rime pour moi avec « date de péremption ».

Associer un produit à une date contribue selon moi à la perception que le vêtement est « passé mode » aussitôt la collection de la saison suivante arrivée en boutique. Le choix de faire des collections permanentes, c'est-à-dire avec des noms uniques et surtout sans date, allait de soi. Bien entendu, la sortie d'une nouveauté en boutique coïncidera inévitablement avec une date, avec une saison, et une année. Logique.

C'est un peu ma façon de prendre position contre la fast fashion sous forme de nom de collection.

 

Underthings | Les dessousLa collection « Les dessous » lancée en avril 2018.

 

Des collections minimalistes en style, coupes et quantités !

Plutôt que de sortir une collection par saison avec une panoplie de vêtements d'un seul coup, chacune des collections se verra s'agrandir au fil du temps avec l'ajout sporadique d’un à quelques articles à la fois. Cela me permet de rester alignée avec les valeurs de minimalisme de la boutique. L'ajout progressif de produits aux collections de base ne peut faire autrement que d'encourager la consommation lente.

 

Les collections en boutique

Jusqu'à présent, on peut voir en boutique les collections :

  • « Simplement minimaliste »: des basics de garde-robe simples, et surtout confortables !
  • « Les dessous »: parce qu'il n'y a pas plus basic de garde-robe que ça, une collection de sous-vêtements s'imposait. La collection comprend trois modèles : le tanga gipsy, la bikini bohème, et le boxer globe-trotter.

    T-shirt voyageur - Noir - Femme « Le t-shirt voyageur », un indémodable de la toute première collection « Simplement minimaliste ».

    Offert en 4 couleurs (noir, gris, ivoire et mauve) !

    J'ai tout plein d'idées pour la suite sur la boutique en ligne, mais pour le reste, je garde le suspens ! Ça me fait toujours plaisir de lire vos suggestions d'idées de vêtements pour la boutique. Je suis d'ailleurs toujours à l'écoute et ouverte à vos suggestions, alors ne vous gênez pas pour m'écrire au info@clothesandroads.com.  

    Tu préfères lorsqu'une collection s'appelle « automne/ hiver 2018 » ? Ou tu préfères un nom unique, sans date ni saison ?




    Marie-Eve Bournival-Paré
    Marie-Eve Bournival-Paré

    Auteur



    Écrire un commentaire

    Merci de prendre note que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.


    Sur le blogue

    7 friperies québécoises en ligne à découvrir
    7 friperies québécoises en ligne à découvrir

    par Marie-Eve Bournival-Paré March 25, 2019

    En plus d’être éthique et abordable, le seconde main est une belle alternative pour diminuer l’empreinte écologique de sa garde-robe. 

    Lire plus

    Pouvons-nous composter nos vêtements?
    Pouvons-nous composter nos vêtements?

    par Marie-Eve Bournival-Paré January 17, 2019

    Dans leur quête du vêtement à la plus petite empreinte environnementale possible, plusieurs personnes m'ont demandé : « pouvons-nous composter nos vêtements ? » Or, les enjeux environnementaux et sociaux de l'industrie textile sont très complexes et nombreux, et la réponse à cette question n'est conséquemment pas toute simple. 

    Lire plus

    3 façons d'avoir une garde-robe éthique abordable
    3 façons d'avoir une garde-robe éthique abordable

    par Marie-Eve Bournival-Paré January 06, 2019

    Acheter de la fast fashion revient souvent plus cher en bout de ligne. Les vêtements ne sont pas faits pour durer. Miser sur la qualité est donc plus écolo en plus d'être plus économe en bout de ligne. 

    Lire plus

    Joins toi à l'aventure!

    Pour être au courant des soldes, nouveautés, articles de blogue et plus. En bonus, obtiens 10% de rabais sur ta prochaine commande en ligne. Pas de pourriels, promis juré.

    x