par Marie-Eve Bournival-Paré juillet 05, 2021 2 min. de lecture

Avez-vous déjà remarqué que malgré que nous portions des vêtements tous les jours de notre vie, nous avons tendance à oublier que ces items prennent une si grande place dans notre quotidien? Je veux dire que l’on peut compter le nombre de fois qu’on va au gym ou qu’on mange du dessert dans une semaine, mais on ne compte pas vraiment le nombre de vêtements qu’on a porté dans une semaine. N’empêche que l’on porte beaucoup de vêtements au quotidien.

Puisque les vêtements peuvent être achetés à des prix ridiculement bas (allô, fast fashion!), on ne prend plus le temps de coudre et de réparer comme dans le temps de nos grands-parents. Je pense qu’un peu tout cela nous a fait perdre de vue la valeur réelle des vêtements que nous portons, et aussi la valeur du savoir-faire derrière chaque vêtement.

Plus j’en apprenais sur la couture, le patronage, et sur l’industrie de la mode en général, plus j’avais envie d’inspirer les gens à prendre soin de leurs vêtements. Après tout, des vêtements bien aimés et traités avec soin dureront plus longtemps

C’est quand j’ai commencé à coudre pour moi-même que j’ai réalisé qu’un t-shirt à 10$ ne faisait pas de sens du tout. 

Tellement de gens prennent part à la réalisation d’un vêtement. Du design, la recherche et l’approvisionnement du matériel, le patronage, les échantillons, la coupe, la couture, l’étiquetage, l’emballage, et de la mise en marché, etc. Dans tout ce processus, beaucoup de gens doivent être payés. Le patronage et la couture à eux seuls me prenaient déjà beaucoup de temps, alors j’en suis venue à me questionner. 

Comment tout le monde peut être payé convenablement dans la chaîne d’approvisionnement avec un chandail vendu seulement 10$? 

Certainement quelqu’un paye le prix avec des conditions de travail médiocres et un mauvais salaire, par exemple. Pour cette raison, créer de la slow fashion ici au Québec était très important pour moi.


Donc non, nos t-shirts ne sont pas 10$, mais vous encouragez l’économie locale, les gens qui ont travaillés fort pour acquérir les connaissances nécessaires pour créer des vêtements durables. Tout cela en ayant la paix d’esprit que les salaires et les conditions de travail de tout ce beau monde est équitable. 

Si vous voulez en savoir plus sur nos vêtements minimalistes localement confectionnés, voici quelques articles ici dans les coulisses de l’entreprise sur le blogue. 

Marie-Eve Bournival-Paré

Allô! Je suis la designer et fondatrice de Clothes & Roads. J’adore le thé, les plantes succulentes, le yoga, le chocolat et les bébés animaux. Entre le design de nouveaux items pour ma boutique en ligne, la gestion de la production, des réseaux sociaux et les finances de l’entreprise, j’aime partager sur le blogue des sujets divers comme la mode lente, le voyage, le zéro déchet, les produits locaux, le minimalisme et le vanlife! 🚐

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Mes 5 moments marquants de 2021
Mes 5 moments marquants de 2021

par Marie-Eve Bournival-Paré janvier 10, 2022 2 min. de lecture

Définitivement, mon année 2021 fut une année bien remplie de défis et de nouveautés. Prendre le temps de faire un bilan sur son année est toujours un exercice intéressant qui permet de voir tout ce qui s’est passé, ce qui a été appris, et d’être reconnaissant. Je vous fais le décompte de mes 5 moments marquants de 2021.
Voir l'article entier
5 raisons vraiment cool (et locales) d’aimer nos carnets  en papier-retailles artisanal
5 raisons vraiment cool (et locales) d’aimer nos carnets en papier-retailles artisanal

par Marie-Eve Bournival-Paré novembre 08, 2021 3 min. de lecture

La mode génère beaucoup de déchets. Couper le tissu pour les vêtements génère inévitablement beaucoup de retailles, et ce, même lorsqu’on minimise les pertes et qu’on optimise la production. Notre projet papier-retailles avait donc trois objectifs.
Voir l'article entier
Comment faire du papier à partir de retailles de tissu ?
Comment faire du papier à partir de retailles de tissu ?

par Marie-Eve Bournival-Paré novembre 01, 2021 4 min. de lecture

J’ai collaboré avec Sophie et son équipe d’Atelier Retailles, un atelier de fabrication de papier artisanal situé à Montréal, afin transformer les retailles de tissu en tencel, en coton bio et chanvre de ma toute dernière production.

Ce fut une expérience vraiment fascinante pour moi de passer à l’atelier pour voir comment le papier artisanal y est fait.

Voir l'article entier

Inscris-toi à notre infolettre

x