par Marie-Eve Bournival-Paré mai 05, 2021 3 min. de lecture

Refaire une image de marque, ce n’est pas rien.

Cela demande un processus de réflexion important sur les valeurs et l’orientation de l’entreprise. Cela demande également de s’immerger dans l’univers de la marque afin d’y développer une image forte et cohérente qui lui colle à la peau. C’est Andrée-Anne de Acetatelaboite, la plume créatrice derrière la nouvelle image de marque de Clothes & Roads, qui m’a amenée à revisiter l’essence même de ma compagnie afin de pouvoir y plonger elle-même et en ressortir une nouvelle image de marque solide.

Le développement de la marque s’est fait en plusieurs étapes échelonnées sur plusieurs mois. Je vous invite donc à faire un petit tour guidé dans les coulisses pour suivre les étapes du développement de la marque avant d’en arriver à sa version finale telle que vous la voyez présentement sur le site Web.

 

1. Qu’est-ce qu’une identité visuelle de marque?

Une identité visuelle de marque n’est pas seulement un amalgame de jolis éléments. C’est un tout cohérent et réfléchi.

Un branding, on un rebranding dans le cas de Clothes & Roads, appelle donc à une réflexion essentielle à faire au tout début du processus.

Cette réflexion vise à :

 

  • Clarifier ma voix, mes forces, mes valeurs, et mon message.
  • Déterminer mon profil de clients idéaux afin de pouvoir créer un design attrayant et captivant pour ma clientèle cible.
  • Établir mon élément de différenciation parmi mes compétiteurs pour avoir une orientation visuelle adaptée
  • Fixer les objectifs à court, moyen, long terme de mon entreprise pour être en mesure de planifier et anticiper des solutions visuelles adaptées à la vision de croissance de l’entreprise.

 

2. Le branding questionnaire

Andrée-Anne m’a d’abord fourni un questionnaire à remplir, afin de décortiquer Clothes & Roads. C’est en plein cœur de l’été 2020 qu’installée dans mon hamac et lors de mes balades à vélo que cette réflexion fut amorcée.

En décortiquant ainsi Clothes & Roads, cela nous a permis de déterminer la direction artistique et la stratégie de la marque afin de s’assurer que tout ce que nous créerons par la suite sera cohérent et significatif. Cette phase de réflexion permet de s’arrêter sur le présent et le futur de l’entreprise avant de passer à l’étape suivant qui servira d’amorce concrète pour le visuel.

 

3. Le moodboard

À travers ces réflexions, j’ai aussi réfléchi au type de style, de couleurs que j’aimerais pour ma marque.

J’ai créé un moodbard avec des photos trouvées sur Pinterest. Ce sont des photos d'inspiration pour Andrée-Anne qui ont servi de point de départ pour créer deux suggestions de moodboards, ou avenues visuelles, à partir de mes valeurs, mes buts et mon inspiration en tête.

Bref, c’est là que les choix difficiles commencent!

 

Modboard 1   

Moodboard 2

Vous devinez quel moodboard a été choisi? Le premier ! J’avoue avoir eu un coup de cœur instantané, mais le deuxième m’attirait beaucoup aussi. Mais comme il faut choisir, on y va avec le premier.

 

4. Phase création

Après les réflexions et la sélection du moodboard, nous voilà rendus à la création de l’image de marque et du logo. À partir du moodboard, deux concepts visuels furent élaborés afin de servir de base pour l’élaboration du reste de la marque. Comment choisir entre deux superbes alternatives? Je dois dire que le choix fut difficile! Voici les deux options.

 

Option 1

 

Option 1 pour l’image de marque créée par @acetatelaboite

 

Option 2

 

Option 2 pour l’image de marque créée par @acetatelaboite

 

Vous devinerez que j’ai penché pour l’option 2.

 

5. Version finale

Une fois la version choisie, Andrée-Anne a pu retravailler certains concepts, développer d’autres illustrations et créer des visuels qui seront nécessaires au lancement de la nouvelle marque. Pour la présentation de la nouvelle image complète, je vous invite à lire l’article juste ici.

Notre nouveau logo alternatif officiel, créé par @acetatelaboite

Marie-Eve Bournival-Paré

Allô! Je suis la designer et fondatrice de Clothes & Roads. J’adore le thé, les plantes succulentes, le yoga, le chocolat et les bébés animaux. Entre le design de nouveaux items pour ma boutique en ligne, la gestion de la production, des réseaux sociaux et les finances de l’entreprise, j’aime partager sur le blogue des sujets divers comme la mode lente, le voyage, le zéro déchet, les produits locaux, le minimalisme et le vanlife! 🚐

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

5 raisons vraiment cool (et locales) d’aimer nos carnets  en papier-retailles artisanal
5 raisons vraiment cool (et locales) d’aimer nos carnets en papier-retailles artisanal

par Marie-Eve Bournival-Paré novembre 08, 2021 3 min. de lecture

La mode génère beaucoup de déchets. Couper le tissu pour les vêtements génère inévitablement beaucoup de retailles, et ce, même lorsqu’on minimise les pertes et qu’on optimise la production. Notre projet papier-retailles avait donc trois objectifs.
Voir l'article entier
Comment faire du papier à partir de retailles de tissu ?
Comment faire du papier à partir de retailles de tissu ?

par Marie-Eve Bournival-Paré novembre 01, 2021 4 min. de lecture

J’ai collaboré avec Sophie et son équipe d’Atelier Retailles, un atelier de fabrication de papier artisanal situé à Montréal, afin transformer les retailles de tissu en tencel, en coton bio et chanvre de ma toute dernière production.

Ce fut une expérience vraiment fascinante pour moi de passer à l’atelier pour voir comment le papier artisanal y est fait.

Voir l'article entier
Saviez-vous qu’on peut faire du papier avec du tissu ?
Saviez-vous qu’on peut faire du papier avec du tissu ?

par Marie-Eve Bournival-Paré octobre 27, 2021 3 min. de lecture

Créer des vêtements génère inévitablement des déchets. Lors de la coupe des tissus, il y aura forcément des retailles, petites, moyennes ou grandes. Après tout, on ne porte pas des vêtements faits en forme de sacs carrés ou rectangulaires. Pour donner le style désiré au vêtement, il faut nécessairement découper des pièces de tissu qui ont des courbes. Cela génère donc des retailles.
Voir l'article entier

Inscris-toi à notre infolettre

x