Shop
  • Tu comptes visiter les provinces Maritimes du Canada? Voici une liste de quatre endroits que j'ai adoré visiter lors de mon dernier roadtrip vers le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, ainsi que mes conseils et impressions pour t'inspirer dans ton prochain voyage.

     

    1. Parc national du Bic


    Le Parc National du Bic est situé dans l’estuaire maritime du Saint-Laurent et on s’y rend par l’autoroute 132. Il n’est pas dans les Maritimes, car nous sommes toujours au Québec, mais c’est sur le chemin pour s’y rendre. Il y a définitivement beaucoup de choses à faire et à voir dans ce parc. Nous y étions de passage et avons passé environ 4 heures à faire de la randonnée.

    J'aurais aimé y faire du camping pendant plusieurs jours. Ça nous aurait permis de découvrir en profondeur le parc et d’observer le paysage se transformer au fil des marées hautes et des marées basses.

    Le paysage est magnifique malgré la brume. J’étais bien contente de porter en multicouche mon manche longue voyageur gris sous ma veste jeans et mon foulard. C'est l'été, mais il fait tout de même très frais tôt le matin!


    Si tu vas y faire un tour, peut-être auras-tu la chance d'observer les phoques se prélassant au soleil le long du rivage. Malheureusement, nous n'en avons pas vu. Peut-être était-ce parce qu’ils étaient cachés par tout le brouillard? J’avoue que cela donnait une atmosphère magique à l’endroit.

    Prix d'entrée:
    Enfant (moins de 17 ans) : Gratuit
    Adulte (18 ans et +) : 8,75$ + taxes

    Site Internet
    https://www.sepaq.com/pq/bic/

    Quelques activités à faire sur place
    : randonnée, vélo, kayak de mer, observation de la faune, ski de fond, raquette, camping ($), prêt-à-camper ($), yourte ($), chalet ($)

    Lieu : voir sur Google Map

     

    2. Village historique Acadien


    Le Village historique Acadien, situé au Nouveau-Brunswick, est un musée à ciel ouvert qui préserve l’histoire des Acadiens. Il se résume en un sentier de 2,2 km en forêt où tu découvriras une quarantaine de bâtiments historiques animés par des interprètes costumés qui représentent la vie des Acadiens de 1770 à 1949.

    Les bâtiments des différentes époques sont soit des répliques, soit des reconstructions, ou encore ils ont été déménagés des quatre coins de l’Acadie pour y être installés ici. Bref, du début à la fin du parcours, c'est un voyage dans le temps qui nous est offert.

    Bien que nous y sommes restés près de sept heures, nous n’avons pas eu le temps de tout visiter. Il y a tellement de choses à découvrir! C’est exactement pour cette raison que le billet d'entrée donne la possibilité de revenir une deuxième journée. Il faut facilement planifier une journée complète pour visiter, dépendamment de votre rythme.

    J'ai adoré voir les femmes carder la laine et la tisser, et expliquer comment la teindre de manière naturelle avec des plantes. Ce qui est vraiment super au Village Acadien, c'est qu'on peut voir tous les métiers en action: le métier à tisser, l'imprimeur, le cordonnier, le forgeron du village, le pêcheur, etc.

    Laine tondue et cardée à même le Village Acadien, puis teinte de manière naturelle en utilisant des plantes telles que la pelure d’oignon (orange), ou la marguerite (vert).

    Il est possible de manger dans un restaurant avec de la nourriture d'époque et même de dormir dans la réplique de l'hôtel Albert qui passa au feu en 1999. Bref, pour les fervents d'histoire, d'antiquité, des métiers d'antan et des voyages dans le temps, vous serez servis au Village Acadien!

    Prix d'entrée: 20$ (adulte), 16,50$ (étudiant)

    Site Internet: https://www.villagehistoriqueacadien.com/accueil

    Note: le billet d'entrée comprend deux jours d'accès au site (à condition de toujours posséder le bracelet à son poignet)

    Lieu : voir sur Google Map

     

    3. Cabot Trail


    Lors de mon premier voyage dans les Maritimes à l'âge de 11 ans, le Cabot Trail fut un de mes coups de cœur. Dans mon souvenir, les paysages étaient à couper le souffle. Cet été, j'ai pu constater que c'était aussi beau que ce dont je me souvenais!

    La route de la célèbre Cabot Trail est parsemée de belvédères accessibles en voiture afin d'admirer la vue. Elle fait une boucle d'environ 300 km autour de la pointe nord de l'île du Cap Breton.

    Il est possible d’arrêter à plusieurs endroits en cours de route pour faire de la randonnée ou pour camper. Comme c'est un parc provincial, il y a des frais d’entrée journaliers qui sont valides jusqu'au lendemain 16h. Parfait pour les campeurs!

    La route longeant la côte et dévoilant les paysages côtiers fait d’elle un incontournable pour les roadtripeux.


    Dans cette région, et même avant et après le Cabot Trail, le camping en VR est très populaire. Donc, si tu voyages de cette manière, tu n'auras pas de difficulté à trouver un camping. Pour notre part, quand on campe dans les parcs nationaux ou provinciaux, on est plus du style « tente, sans service, avec foyer ».

    Faire du camping au Cabot Trail

    Voici quelques campings que nous avons essayés et avons bien aimés:

    • Plage St Pierre Beach and Campground : La plage privée est à deux minutes à pied du camping, et elle était très tranquille. Du sable doux et une belle dune. Le camping était bien rempli, et bien que l'on préfère normalement un peu plus d'intimité et de tranquillité, j'ai adoré pour la beauté de la plage et sa quiétude. Nous avions la plage presque à nous seuls. Parfait pour y amener un livre!
    • Le Parc National des Hautes-Terres-du-Cap-Breton: Le Cabot Trail passe au travers du parc national et il y a des campings aménagés autour de la route qui sont accessibles en voiture. D’autres sont situés plus loin dans les terres et il faut s’y rendre à pied. Nous avons croisé un camping qui était juste à côté de la plage. Finalement, nous avons continué notre route, mais je crois que la vue en aurait valu la peine.

    Prix d'entrée: La route du Cabot Trail passe par le Parc National des Hautes-Terres-du-Cap-Breton. Il faut donc acquitter le droit d'entrée du parc.

    Adulte : 7,90 $
    Aîné : 6,90 $
    Jeune : gratuit
    Famille/groupe : 16,00 $

    Site Internet du parc: https://www.pc.gc.ca/fr/pn-np/ns/cbreton

    Quelques activités à faire : roadtrip, randonnée, camping, kayak, vélo, observation de la faune et la flore, plage, etc.

    Lieu : voir sur Google Map

     

    4. Hopewell Rocks


    Situé dans la Baie de Fundy, ce parc provincial est magnifique. C’est là qu’on retrouve les marées les plus hautes au monde, et elles se produisent deux fois par jour, à tous les jours.

    Lorsque la marée est basse, il est possible de descendre les escaliers qui mènent au bord de l’eau, où on se retrouve entourés des fameux « rochers en pots de fleurs ». Une fois que l’on s’éloigne des escaliers, il y a des endroits peu explorés où on peut admirer la vue en toute tranquillité.

    Vu d’en haut, à marée basse, de quelques « rochers en pots de fleurs ».

    Prix d'entrée :

    Adultes (19 ans et +) : 14 $
    Ainés (65 ans et +): 9 $
    Étudiants (19 ans et +) 12 $
    Enfant (5 à 18 ans) 8 $
    Enfant (4 ans et moins): Gratuit
    Ils offrent aussi des tarifs de groupe et des passes pour la saison. 

    Site Internet : https://www.thehopewellrocks.ca/index.php/en/home

    Lieu : voir sur Google Map

     

    Bien sûr, il y a tellement plus d'endroits magnifiques à visiter dans les Maritimes que ces quatre endroits. Deux semaines de vacances sont si vite passées! Nous avons dû prioriser les endroits qui nous interpellaient le plus et aussi ralentir la cadence afin de ne pas avoir besoin de vacances au retour des vacances!

    Tu as parcouru les Maritimes et ton endroit coup de cœur à visiter ne se trouve pas sur la liste? N’hésite pas à l'ajouter dans les commentaires et à partager ton expérience.

     

    Marie-Eve Bournival-Paré
    Marie-Eve Bournival-Paré

    Hi! I am the designer and founder of Clothes & Roads, I love tea, succulent plants, yoga, chocolate and baby animals. Between designing new clothes for my brand, managing my social accounts, the production and the business finances, I like to share on the blog a diversity of subjects like slow fashion, travel, zero waste, local products, minimalism and vanlife! 🚐

    Laisser un commentaire

    Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


    Voir l'article entier

    Stay Cool and Comfortable with Our Thigh-Length Bamboo Boxer: The Ultimate Summer Essential for Women
    Restez au frais et confortable avec notre boxer long pour femme en bambou : l'indispensable de l'été

    par Marie-Eve Bournival-Paré 4 min. de lecture

    Découvrez la solution ultime pour rester au frais et confortable cet été : les boxer long pour femme en bambou! Conçus pour prévenir les irritations aux cuisses et fabriqués à partir de tissu en bambou respirant, ces bobettes, fabriquées localement au Québec, sont l'ajout parfait à votre garde-robe estivale.

    Voir l'article entier
    Let’s talk zero waste and the fashion industry
    Parlons zéro déchet et la mode

    par Marie-Eve Bournival-Paré 2 min. de lecture

    Adopter une approche zéro déchet dans l'industrie de la mode est difficile. Cela oblige les marques à repenser leurs processus de production, à choisir des matériaux issus de sources durables et à faire des choix selon les limites de nos ressources, autant géographiques que sectorielles. Ce n'est pas mission impossible, mais cela pose de nombreux défis ! Non seulement les articles doivent être emballés de façon écoresponsable pour le marchandisage, l'expédition ou la vente au détail, mais les processus de production posent un énorme défi.

    Voir l'article entier
    What Is a Capsule Wardrobe and Why Should You Have One?
    Qu'est-ce qu'une garde-robe capsule et pourquoi en avoir une ?

    par Clothes & Roads 3 min. de lecture

    Ta garde-robe est-elle réfléchie ou encombrée ? Si tu trouves que tes vêtements ne t’inspirent plus ou que tu ne sais plus quoi porter, une garde-robe capsule pourrait simplifier ta vie ! Dans cet article, j’explique le concept d’une garde-robe capsule et ses nombreux avantages.

    Voir l'article entier